Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Nos conditions de travail se dégradent mais des outils existent pour alerter et se protéger !

 

 

 

 

Nous connaissons tout·es au quotidien, dans nos bureaux, nos ateliers, nos salles de cours ou de lecture à la bibliothèque, ces situations qui nous empêchent de (bien) faire le travail pour lequel nous avons été recruté·es et pour lequel nous sommes (mal) rémunéré.es. De façon insidieuse ou plus brutale, au gré des réformes et des mutations sociales, les métiers à l’Université se modifient, rendant souvent difficile le travail auprès des étudiant·es comme des collègues, et questionnant parfois les motivations qui nous ont fait embrasser notre profession et le service public. Que l’on soit agent.es BIATSS, enseignant.e ou chercheur.e, titulaire ou non, nous sommes tout·es touché·es à un moment ou à un autre par ces transformations, vis-à-vis desquelles nous avons l’impression de ne pouvoir agir.

 


Télécharger l'intégralité du communiqué



Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires

Un dialogue stratégique…

sur les conditions de travail ?

 

 

 

 

Durant les mois de juin et juillet se déroule le dialogue stratégique entre composantes et direction centrale en vue de l’élaboration de la politique d’emploi pour l’année 2024. Ces discussions portant sur les moyens humains attribués aux composantes s’appuieront sur les CPOM, nouvel outil du gouvernement par la performance dans l’établissement. Les directions de composantes doivent en effet signer un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) avec le Président de l’Université, contrat qui « définit les objectifs stratégiques de la composante, en lien avec ceux de l’établissement ainsi que la performance attendue ». Conclu pour une durée de quatre ans, ce document, qui s’appuie sur un diagnostic de la composante, définit les obligations de chacune des parties contractantes : la direction s’engage à réaliser les objectifs contenus dans le CPOM quand l’université se limite à accompagner la mise en oeuvre du contrat sans plus de précisions. Devant s’inscrire dans le projet d’établissement, les résultats de la composante seront évalués par la Direction de l’Appui au Pilotage et à l’Amélioration Continue (DAPAC) et devront faire l’objet d’un bilan remis à la direction de l’université.

 


Télécharger l'intégralité du communiqué



Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires


Les grèves, les AG, les actions : l’affaire de toutes et tous !

 

 

 

 

Face à l’ampleur de la mobilisation, le Président de la République et le gouvernement n’ont eu de cesse de prôner un besoin de pédagogie afin d’essayer de convaincre la population de la nécessité de reculer l’âge de départ à la retraite. Comme si la majorité des salarié.es, agent.es, privé.es d’emploi, retraité.es n’avait pas saisi qu’à travers cette réforme c’était deux visions antagoniques de la société qui s’affrontaient autour de la place du travail dans nos vies. Étant donné que la pédagogie n’est pas qu’une affaire de communiquant.es au service du pouvoir politique, nous nous permettons ci-dessous quelques rappels sur les conditions de construction de la mobilisation et l’histoire des mouvements sociaux en France.



Télécharger l'intégralité du communiqué


Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 44 invités en ligne