RETRAITES
NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE
TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS
NON ! NON ! NON !

Pourquoi NON ?


L'argument que la droite au pouvoir et le Medef nous rabâchent, c'est que le nombre d’actifs diminue pendant que le nombre de retraités augmente et qu’ils vivent de plus en plus vieux…. Alors, il faudrait travailler plus longtemps. Et cotiser plus longtemps.


Sauf que, quand on y regarde de près, on constate que la part des salaires dans la richesse produite par le travail a baissé depuis les années 80 : ce sont des dizaines de milliards d'euros qui sont passés dans les mains des capitalistes chaque année. Bien plus qu'il n'en faut pour faire face aux besoins des retraités !


Sauf que l’augmentation de la productivité de chaque travailleur (il faut de moins en moins de travailleurs pour fabriquer des produits ou des services) a servi surtout à enrichir les actionnaires au lieu de permettre de maintenir un bon niveau des salaires et des retraites.


Le financement des retraites est basé essentiellement sur les cotisations sociales, donc en diminuant les effectifs salariés, en organisant les délocalisations, le chômage de masse et une pression sur les salaires, les tenants du capitalisme ont réussi, au fil des années à accaparer une part de plus en plus grande de la richesse produite.

Voir et télécharger le dossier


Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 36 invités en ligne