La politique de l’emploi est (partiellement) tombée :
opacité de la procédure

et suppressions de postes

 

Rassemblement devant la « Présidence »
Vendredi 22 juin à 13h00
Jour de délibération au CA de la politique de l’emploi


à l'appel de SUD Éducation-Solidaires, CGT FERC Sup, SNESup-FSU et SNASUB-FSU

 


Le Comité Technique, instance consultée sur les questions d’emploi, de rémunération et de conditions de travail des agent.e.s de l’Université, s’est réuni jeudi 13 juin. Les organisations syndicales ont unanimement fait part de leur rejet, sur la forme comme sur le fond, de la politique de l’emploi 2018-2019 proposée par la direction de l’UCN.


 

Lire la suite...


Communiqué de SUD Éducation Calvados et Solidaires Etudiant-e-s

Bizutage en médecine et à l'Université de Caen

 

Dans un message au Président de l’Université de Caen Normandie, en date du 8 mars 2017, SUD Éducation et Solidaires Étudiant·e·s - SLC ont dénoncé l’appel à agression sexuelle explicite contenue dans l’affiche invitant les étudiant·e·s à participer au gala de médecine.


Cette communication de la « corpo », diffusée sur le Campus 4 et sur les réseaux sociaux, mettait en effet en scène une femme dénudée, ensanglantée et inconsciente que des personnages autour d'elle raillaient. Après avoir pris contact avec les organisateurs du gala, le Président de l’Université nous avait répondu que l’affiche serait retirée, que les organisateurs rédigeraient une lettre d’excuses et qu’une charte sur le respect serait diffusée à l’échelle de l’établissement après présentation à la CFVU. Un temps retiré, ce support visuel est réapparu sur certains réseaux sociaux, quant à la lettre d’excuses et à la charte nous n’avons pas eu connaissance à ce jour de leur éventuelle publication.


À la suite de ce premier signalement, SUD Éducation, en collaboration avec Solidaires Étudiant·e·s - SLC et un collectif féministe de Caen, a poursuivi le recueil d’informations portant sur les pratiques de bizutage en médecine. Nous avons ainsi dénoncé, dans un message à l’ensemble du personnel daté du 22 septembre, l’utilisation de « commandements » lors de l’intégration des étudiant·e·s de 2ème année de médecine, commandements pour nombre d’entre eux à caractère sexiste mais aussi délictuel. Une nouvelle fois alertés, le Président de l’Université et le Directeur de l’UFR de Santé nous ont indiqué la convocation immédiate de la présidente de la « corpo », sans que le contenu de leurs échanges ou l’adoption d’éventuelles mesures de prévention plus globales ne nous soient communiqués.

 

Lire la suite...

Les technocrates du HCERES
en tournée à l’Université de Caen - Normandie
Fais ton auto-critique, camarade !

 

Un vent sibérien souffle sur l'université de Caen depuis plusieurs mois. Après l'auto-évaluation, fleurant bon l’auto-discipline bureaucratique érigée en dogme en d’autres époques et en d’autres lieux, les expert-e-s du Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (HCERES) – ouf, rien que ça ! – sont dans nos murs. L’objectif affiché est d’améliorer la performance et la qualité des activités de recherche et de formation par l’évaluation de l’organisation et des résultats de l’établissement ainsi que des structures de recherche. Ce mauvais moment à passer se fera en toute indépendance et en toute bienveillance. Nous voilà rassuré-e-s…


Nécessaire complément de l’autonomie autoritaire et austéritaire que nous subissons depuis l’adoption de la loi LRU, l’évaluation par le HCERES cherche à attiser la compétitivité des (grandes) universités françaises et à récompenser « les plus performantes » (et donc à sanctionner les autres). L’évaluation vise aussi et surtout à imposer localement une gestion comptable des maigres financements ministériels et à inculquer au personnel les principes du nouveau management public.


Lire la suite...

Recherche

Faits marquants en image

A suivre

  • Chut n°2

  • Chut n°3 bis

  • Chut n°3

  • Chut n°4

  • Chut n°5

prev next

En ligne actuellement

Nous avons 135 invités en ligne