MODIFICATION DES SECTEURS SCOLAIRES, FERMETURE DU COLLÈGE DU VAL DE VIRE :
LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL EST FÉBRILE.

LUNDI 12 DÉCEMBRE,
FAISONS-LES RECULER !

 

 

 

Modification des secteurs scolaires, fermeture du collège du Val de Vire : le conseil départemental est fébrile

 

Il y a bientôt 3 mois, Jean-Léonce Dupont annonce des modifications des secteurs scolaires dans le Calvados, et la fermeture du collège du Val de Vire. Depuis, les mobilisations se multiplient contre ces projets ; à Vire, évidemment, contre la fermeture d’un service public de proximité, mais aussi dans d’autres collèges subissant les décisions du CD, qui n’a consulté personne :

  • les collèges du sud de l’agglomération caennaise où élèves et personnels sont de plus en plus à l’étroit : Ifs, Verson, Mondeville et d’autres encore.
  • les collèges auxquels on impose une double sectorisation aux contours flous : Mondeville, Dunois mais aussi le Val de Vire pour la rentrée prochaine.
  • les collèges qui recevront de nouveaux et nouvelles élèves : les équipes éducatives craignent une dégradation de leurs conditions d’enseignement, comme à Brunet ou Maupas à Vire.

Sur le dossier de la fermeture du Val de Vire, contre lequel la mobilisation est très importante (réunissant personnels, parents d’élèves, habitant·es, élu·es de l’opposition comme de la majorité de Vire, élu·es d’opposition du CD), Jean-Léonce Dupont et Marc Andreu Sabater élaborent des circonvolutions : le 15 novembre dernier, un report d’un an de la fermeture est annoncé, le 21 novembre, ce report pour septembre 2024 mais aussi la mise en place d’une double sectorisation pour septembre 2023 sont proposés au vote lors du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale mais sont repoussés à la majorité des représentant·es. Le 28 novembre, nous apprenons que le vote concernant la fermeture, initialement prévu en février prochain, est avancé au 12 décembre, avec l’ensemble des modifications de sectorisation.


Le Département essaie de nous prendre de vitesse avec ces annonces successives : c’est bien la mobilisation qui le pousse à tant de précipitation.

 

Dans l’intervalle, les collègues mobilisé·es le 21 novembre dernier lancent les « lundis de la colère » pour élargir la contestation à l’ensemble des collèges du Calvados ayant maille à partir avec le Conseil Départemental : Verson, Dunois, Brunet, Mondeville envoient des photos de mobilisation.

 

Dernier coup de théâtre : mardi 29 novembre, le maire de Vire, vice-président du CD et porteur du projet de fermeture, annonce qu’il votera contre la fermeture le 12 décembre prochain et écrit un courrier au président du CD Jean-Léonce Dupont pour lui demander de revenir sur son projet de fermeture : la majorité au CD se fissure : nous devons toutes et tous agrandir cette brèche !


Cette politique « à la petite semaine » de Jean-Léonce Dupont ,

depuis trop longtemps déjà, nous en faisons les frais.

Le lundi 12 décembre à 14h, donnons un coup d’arrêt !

En étant présent·es en nombre, grâce à la grève, à l’Assemblée départementale décidant de notre avenir


appel soutenu par : la CGT Educ’action, le SNCL, le SNES-FSU, SUD Education Calvados

 


Télécharger l'appel à la grève


Recherche

Faits marquants en image

En ligne actuellement

Nous avons 97 invités en ligne