Recherche

Derniers articles


Second degré

Face à l'explosion du temps de travail,

mobilisons-nous !

 

Un temps de travail qui augmente sans cesse

 

Avec la réforme du collège et des cycles, les réunions se multiplient. Et elles s’ajoutent à un temps de travail qui dépasse déjà 40 heures par semaine (selon l’exploitation statistique de l’enquête Emploi du temps réalisée de septembre 2009 à décembre 2010 par l’Insee, en France métropolitaine et dans les DOM).

 

A cela vient s’ajouter le projet ministériel de refonte totale des Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR), qui propose des modalités d’évaluation particulièrement inquiétantes (mobilisation du personnel de direction ; nouvelles fiches d’évaluation avec des items tels que « Contribuer à l'action de la communauté éducative », « S'engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel »...) car elles incitent les personnels à adopter une logique individuelle menant à la compétition ou à la culpabilisation.

 

Quant au décret ORS (Obligations Réglementaires de Service, Décret n° 2014-940 du 20 août 2014) il institutionnalise un certain nombre de missions obligatoires, dont les chef-fes d’établissement se saisissent pour imposer une charge de travail plus lourde aux personnels.

 

Il est important de bien connaître les textes : toutes les missions et toutes les réunions ne peuvent pas nous être imposées.

 

Lire la suite...


 

 

Communiqué syndical unitaire

Fonction publique : mobilisé.e.s le mardi 10 octobre

 

Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d'emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...


Et contrairement à l'engagement fait aux agent.e.s public.que.s par Emmanuel Macron dans le cadre de sa campagne présidentielle : “J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant”, la hausse de la CSG se traduira au mieux par une simple compensation dans la Fonction publique, c'est à dire sans gain de pouvoir d'achat pour les agent.e.s !


Ainsi, toutes ces mesures vont impacter fortement et négativement le pouvoir d'achat de plus de 5,4 millions d’agent.e.s public.que.s et fragilisent les services publics rendus aux usagers. C'est inacceptable.

 

Lire la suite...


 

Augmentation de la CSG :

mensonge de M. Macron et arnaque à la clef
pour 5,5 millions d’actifs ?

 

Lors d’un groupe de travail le 13 septembre 2017 à la Fonction publique, le gouvernement a enfin dévoilé sa piste pour compenser l’augmentation de la CSG.


Solidaires Fonction Publique dénonce d’abord ce choix politique qui renforce la fiscalisation et l’étatisation du financement de la protection sociale, et plus particulièrement des fonds alloués à la couverture chômage. Une augmentation de CSG qui pénalise de manière brutale des millions de retraités déjà appauvris par quatre années de quasi-gel des pensions.


Le candidat Macron a annoncé pendant sa campagne présidentielle que cette augmentation de 1,7 point (donc 22 % puisque la CSG passe de 7,5 % à 9,2 %) de la CSG serait compensée par des réductions de cotisations sociales pour l’ensemble des actifs, dont évidemment les agent(e)s publics. Cela aurait pour effet une augmentation du salaire net. C’est bien le cas pour les salariés du privé et les travailleurs indépendants, au vu des mesures récemment annoncées par le gouvernement.

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Sept. 2017 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui2101
mod_vvisit_counterHier2535
mod_vvisit_counterCette semaine4636
mod_vvisit_counterLa semaine dernière20881
mod_vvisit_counterCe mois-ci82711
mod_vvisit_counterLe mois dernier101932
mod_vvisit_counterCumul5300718

 ,