Recherche

Derniers articles


Nos vieilles et nos vieux méritent mieux
Mouvement dans les EHPAD :
nous sommes toutes et tous concerné-es !

 

Les politiques d’austérité budgétaires touchent tous les secteurs de soins. Les établissements accueillant les personnes âgées sont depuis de nombreuses années placés en situation inhumaine, et les politiques d’austérité ont transformé ces lieux de vie en mouroir pour les résident-es et en lieux de souffrance pour les personnels qui y travaillent. Pour les salarié-es, qui sont en large majorité des femmes, les cadences de travail sont intolérables et les conditions de travail sans cesse dégradées par la diminution des effectifs et l’augmentation de la charge de travail. Pour les résident-es, la prise en charge ne respecte ni la qualité, ni la sécurité et encore moins la dignité auxquelles nos ainé-es devraient avoir accès.


De nombreuses luttes dans les EHPAD (Etablissement d’Hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes) en 2017 ont rendu publique la réalité et la mission parlementaire a été obligé de reconnaitre l'insuffisance des moyens et des effectifs dans ces établissements.

 

Face à cette situation, l’ensemble des fédérations syndicales du secteur, soutenues par 9 associations et syndicats de retraité-es, appellent les salarié-es à se mettre en grève et à manifester le 30 janvier. L’Union syndicale leur apporte tout son soutien.

 

Alors que les dérisoires annonces gouvernementales (la « rallonge budgétaire » de 50 millions d’euros équivaut à peine à 70 euros par an et par personne, même pas un goûter quotidien !), seule la mobilisation des salarié-es, des retraité-es et des familles permettra d’obtenir une autre politique.

 

L’Union syndicale Solidaires, avec SUD Santé Sociaux, SUD Collectivités Territoriales, et l’UNIRS (Union nationale interprofessionnelle des retraité-es Solidaires) :


Lire la suite...


Pour nous, pour nos enfants, pour nos élèves
Mobilisation générale contre la sélection sociale

Des moyens pour l’éducation

 

Plusieurs des structures de l’Union syndicale Solidaires (Solidaires Etudiant-e-s, Sud Education, Sud Recherche EPST, SUNDEP Solidaires) participent activement à la construction d’un mouvement qui vise à contrer l’offensive libérale sur l’éducation.


A l’heure ou les inégalités sociales continuent de se creuser, les réformes annoncées et analysées par nos syndicats font craindre le pire en terme d’inégalités et de sélection sociale dès le lycée. Pendant ce temps les moyens humains ne sont dans bien des cas pas à la hauteur des besoins réels.


L’Union syndicales Solidaires soutient la mobilisation naissante dans les lycées et à l’université en particulier contre les procédures de sélection jeudi 1er février et pour des moyens à la hauteur des besoins dans les collèges et lycées le mardi 6 février. Solidaires apportera les moyens d’informer largement et de mobiliser sur ce véritable enjeu de société.

 


Télécharger le tract



 

L'Agence Française de Développement se moque

des enjeux climatiques et des droits humains en Chine

 

L’Agence Française de Développement (AFD) a accordé un prêt de 41 millions d’euros au ministère des finances chinois, destiné à cofinancer la construction d’un système de cogénération adossé à une centrale à charbon de 660 mégawatts, dans la province chinoise du Xinjiang, où sévit en outre une répression intense, région soumise à un régime militaire particulièrement attentatoire aux libertés individuelles. Cet prêt est déjà en soi en contradiction complète avec les impératifs de préservation durable de l'environnement et montre l'absence complète de préoccupation de cette agence, qui dépend du gouvernement français, face à l'urgence climatique dans laquelle nous sommes à présents. Avec d'autres organisations, Solidaires a écrit à l'AFD : « La province du Xinjiang est aujourd’hui le laboratoire des autorités pour mettre en place un Etat de surveillance extrêmement attentatoire aux libertés individuelles. Selon un rapport publié par Human Rights Watch fin décembre 2017, le gouvernement chinois y procède à un fichage sanguin et ADN généralisé de la population. Les habitants, et notamment les Ouighours, sont soumis à des contrôles draconiens dès qu’ils passent un péage, entrent dans un centre commercial, ou simplement se promènent dans la rue. Il est désormais nécessaire d’obtenir une autorisation écrite du commissariat de police pour acheter un couteau de cuisine et un code QR situé sur la lame permet d’en identifier le propriétaire instantanément et à tout moment.


L’ensemble de ces mesures est mis en place par le gouvernement provincial et l’armée. Le secteur énergétique étant un monopole d’Etat en Chine, et l’armée jouant un rôle essentiel dans l’économie du Xinjiang, accorder un prêt à une usine à charbon dans cette province reviendrait à soutenir l’armée populaire de Chine et le gouvernement provincial à l’heure où ils mettent en œuvre une politique d’une violence sans pareil ces dernières décennies ».

 

Pour ces raisons, nous condamnons la décision de l'AFD d'accorder ce prêt totalement irresponsable, cautionnant de fait le mépris de l'Etat chinois des droits humains.

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui625
mod_vvisit_counterHier2472
mod_vvisit_counterCette semaine12955
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19498
mod_vvisit_counterCe mois-ci69435
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5844139

 ,