Recherche

Derniers articles

Marche féministe de nuit, le jeudi 10 mars 2016 à 20 heures

 

Les femmes comme les hommes sont légitimes dans l’espace public. Elles doivent être libres de circuler et de se déplacer comme bon leur semble. Or, la rue est davantage le territoire des hommes. Les femmes n’y ont qu’un accès restreint et perturbé par les comportements agressifs de ces derniers. Sifflements, commentaires, injures, agressions…


Comme le souligne une étude du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, toutes les utilisatrices de transports en commun ont déjà été victimes de harcèlement sexiste et de violences sexuelles.


Dans la rue comme ailleurs, les attaques contre les droits des femmes se multiplient (non respect de la libre disposition de leur corps, précarisation accrue au travail) et les inégalités se creusent (salaires, carrières, tâches domestiques, violences, etc.).


A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes et à l’initiative du Planning Familial, les organisations féministes caennaises (associations, syndicats, partis) appellent à s’approprier l’espace public lors d’une marche de nuit.


Marchons contre toutes les violences sexistes, dans l’espace public comme dans l’espace privé !
Faisons du bruit contre la régression des droits des femmes !
Venez nombreuses et nombreux avec vos instruments et vos chants !


RENDEZ-VOUS LE 10 MARS À 20H, PLACE BOUCHARD à Caen


PREMIÈRES SIGNATAIRES de l’appel : Planning familial 14, Osez le féminisme!14, Confédération syndicale des familles
(CSF) 14, Solidaires 14, Ensemble! 14-61.
Signataires : PG 14, EELV 14, NPA 14, LDH 14, Jeunes Socialistes du Calvados, UNEF 14, UNL 14, jeunes écologistes Caen,
PCF 14, la Voix des Femmes, FSU 14 .



Appel à la construction de collectifs pour des
alternatives pédagogiques et sociales

issu du VIIe congrès de la fédération des syndicats SUD éducation


La période dans laquelle nous sommes est lourde de dangers pour les libertés publiques, les droits sociaux, les solidarités, les services publics. Le service public d’éducation, de la maternelle à l’université, subit les assauts de l’austérité et du libéralisme, qui vise à adapter la formation aux conditions contemporaines du capitalisme, mais aussi des forces réactionnaires, qui gagnent du terrain.


La défense du service public est donc plus que jamais à l’ordre du jour. Ceci ne signifie pas qu’il faille s’en tenir à la simple défense de l’existant. Si nous devons refuser une logique comptable faisant de la réduction des coûts le premier critère de gestion, si nous devons lui opposer une autre logique dont la priorité serait la satisfaction des besoins collectifs, nous ne devons pas renoncer à remettre en cause une école socialement inégalitaire, porteuse de discriminations de genre et racistes. Nous ne devons pas abandonner non plus la critique de l’organisation hiérarchique des services publics pour lui opposer une alternative autogestionnaire.


Lire la suite...

Agenda militant

<< Janv. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui133
mod_vvisit_counterHier3595
mod_vvisit_counterCette semaine52455
mod_vvisit_counterLa semaine dernière17274
mod_vvisit_counterCe mois-ci83569
mod_vvisit_counterLe mois dernier63675
mod_vvisit_counterCumul5736772

 ,