Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image



Appel du collectif de parents et de personnels enseignant.e.s et agent.e.s

 

des écoles d’Hérouville Saint Clair et alentours


1, 2, 3… Nous ne nous laisserons pas conter…

 

Les rentrées se succèdent et les conditions se dégradent. C’est une gestion comptable et opaque qui s’effectue au détriment des élèves, des familles et des personnels. Le niveau de désorganisation est inédit. Il n’y a eu aucune anticipation et une volonté de l’administration de ne pas donner les moyens à la hauteur des besoins et des annonces faites.


Depuis lundi 4 septembre :

  • des comptages d’effectifs dans les écoles erronés ou inexistants pour argumenter des fermetures de classe, et refaits après la tenue des instances décisionnaires,
  • des annonces suivies de désannonces d’ouvertures ou de fermetures de classe,
  • une hiérarchie absente ou méprisante envers les personnels,
  • des propos jugeants de la mairie à l’égard de familles…

Nous ne nous divisons pas et entrons dans la lutte ensemble.


Personnels en grève et parents mobilisés se donnent rendez-vous jeudi 14 septembre à 10h à la mairie d’Hérouville et se rendront à la Direction académique.


Rejoignez-nous !

 


Télécharger l'appel



CP à 12 :

Le grand n'importe quoi

 

Dans plusieurs départements, les enseignant-e-s se sont mobilisé-e-s contre la mise en oeuvre des CP à 12 en REP+ à la prochaine rentrée. Les personnels protestent contre la suppression du dispositif « Plus de maîtres que de classes » (PDMQDC) et contre l'obligation qui leur est faite de mettre en oeuvre cette mesure de marketing politique.

 

Ces CP à 12 vont s'ouvrir via le redéploiement de postes existants, au détriment des postes PDMQDC (qui ont eu à peine le temps d'exister) et des postes de remplaçant-e-s (qui sont déjà largement insuffisants).
À 10 jours de la fin de l'année scolaire, cette décision met les équipes éducatives en grande difficulté :


■ Les locaux pour diviser en deux les classes de CP sont souvent inexistants ou insuffisants. Les municipalités ne sont pour beaucoup pas en mesure d'assurer des conditions matérielles satisfaisantes pour créer ces classes.
■ En imposant un cadre d'effectif restreint sur un seul niveau, cette décision bafoue la liberté pédagogique des équipes, qui ne pourraient par exemple plus former des classes multi-âges ou décider d'autres organisations qui sortent du cadre traditionnel.
■ Ces nouvelles contraintes sur la répartition des élèves pèsent sur les effectifs des autres classes.


Lire la suite...

Agenda militant

<< Juin 2018 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui5508
mod_vvisit_counterHier2866
mod_vvisit_counterCette semaine10506
mod_vvisit_counterLa semaine dernière23381
mod_vvisit_counterCe mois-ci55852
mod_vvisit_counterLe mois dernier126426
mod_vvisit_counterCumul6224346

 ,