Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


 


 

 

 

Communiqué intersyndical

L’austérité dans l’enseignement supérieur et la recherche :
« Il y en a marre ! »

 

Les syndicats soussignés appellent à organiser des assemblées générales dans tous les établissements entre le 9 et le 20 octobre 2017 dans la perspective de construire des actions dans notre secteur.


Le Gouvernement Macron accumule les mesures contre les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, hausse de la CSG à 1.7% sans garantie de compensation, perspective de 120 000 suppressions d'emplois dans la fonction publique. Sans compter les menaces contenues dans les ordonnances « loi travail » qui après avoir touché le secteur privé seraient sans nul doute transposées dans le public : le « contrat de projet » (synonyme de précarité à vie !), la disparition des CHSCT, l’affaiblissement des règles nationales au
profit « d’arrangements locaux »...

 

 

Une rentrée sous le signe de l’austérité

 

Dans notre secteur, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (ESR) a annoncé une hausse de son budget de 700 M€ en 2018. Cette faible augmentation sera en réalité absorbée pour près de la moitié par le remboursement de la dette contracté auprès des organismes internationaux de recherche. Il restera 400 M€ pour financer les évolutions de carrière, remplacer les départs, pour répondre à l’augmentation continue du nombre d’étudiants, pour rénover les bâtiments, développer la recherche, réduire l’emploi précaire et améliorer les conditions de travail. 25 M€ supplémentaires iraient aux laboratoires. Lesquels ? Sous quelles formes ? Rapporté au nombre de laboratoires, c’est infinitésimal ! Pour rappel 331 M€ ont été annulés sur le budget 2017 au début de l’été dont 95 M€ de crédits pour la recherche et les formations universitaires !

 

 

Lire la suite...




L'unité pour gagner.


Nos organisations se sont réunies le 4 octobre à la bourse du travail à Paris.


Elles partagent le constat suivant: le gouvernement applique le projet de société du Medef, précarise l’emploi, facilite les licenciements et bouleverse les relations et les normes sociales, les ordonnances ne sont que la première pierre d’un vaste chantier de destructions massives annoncées : retraites, sécurité sociale, logement social, aides sociales et assurance chômage mais aussi dégradation et privatisation des services publics, dans un contexte de remise en cause des libertés publiques.


Face à ces attaques nous sommes à un tournant historique qui nécessite d’organiser un puissant mouvement social et de lui donner les moyens stratégiques d’être gagnant.


L'unité dans le respect de nos diversités est essentiel pour gagner.

 


Lire la suite...

Agenda militant

<< Août 2018 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1807
mod_vvisit_counterHier1833
mod_vvisit_counterCette semaine14459
mod_vvisit_counterLa semaine dernière11197
mod_vvisit_counterCe mois-ci34601
mod_vvisit_counterLe mois dernier107265
mod_vvisit_counterCumul6434713

 ,