Recherche

Derniers articles


Au sommaire :

  • Une Ecole déboussolée qui se débarrasse de son service public d’orientation
  • Elèves, étudiants, parents, enseignants et personnels des CIO victimes de ce changement
  • Se mobiliser pour retrouver le bon cap
  • Une loi qui condamne le service public d’orientation de l’Education Nationale
  • Le texte relatif aux missions des COP et DCIO remet en cause le décret de 1991
  • L’ABC d’un démantèlement parfaitement orchestré
  • Mieux orienter : on en est loin !
  • Pas touche au décret de 1991
  • Nos revendications
  • SUD éducation clairement engagé dans la défense du service public d’orientation de l’EN

Télécharger le dossier



VOUS AVEZ DIT ORIENTATION ?


Jamais le mot orientation n’est autant apparu dans les discours d’un président de la république, ni même dans ceux d’un ministre de l’Education Nationale. Qu’il revienne régulièrement dans les propos d’un haut commissaire à la jeunesse semble plus attendu. Mais tout cela interroge, et en premier lieu les personnels du service public d’orientation qui ne peuvent échapper à un questionnement existentiel lorsqu’ils entendent le président annoncer la création d’un grand service public d’orientation. De quoi parle-t-on lorsqu’il est question d’orientation? Tout le monde, et au sein même du gouvernement, parle-t-il de la même chose ? Sait-on d’ailleurs de quoi on parle ?

NOUS ENTENDONS INSERTION


De « l’orientation tout au long de la vie » chère à Martin Hirsch à une « orientation scolaire et professionnelle avec un droit à l’erreur » évoquée par Nicolas Sarkozy en passant par une « orientation plus progressive, plus ouverte, plus juste » revendiquée par Luc Chatel dans sa réforme des lycées, il y a de quoi se perdre dans une nébuleuse autour d’un mot clé qui résonne bien différemment à l’oreille des uns et des autres.


Subie ou choisie, ratée ou réussie, impasse ou sésame, l’orientation est souvent vécue sans nuance dans un système scolaire où de plus en plus la réussite se mesure en terme d’accès au monde de l’entreprise. Dans une société qui se déleste sur l’école de ses difficultés à insérer une partie importante de sa population, et de ses jeunes en particulier, il n’est pas innocent d’accorder autant d’importance à la question de l’orientation.


Mais c’est dans un bouleversement des fondements mêmes de l’école et de ses objectifs que s’inscrit toute cette effervescence autour de l’orientation. Si l’insertion (les débouchés) a longtemps été un des éléments à prendre en compte dans les choix d’orientation, on veut aujourd’hui faire de l’orientation un des déterminants de l’insertion.


C’est bien de cela dont il est question lorsque Martin Hirsch évoque des plateformes territoriales d’orientation regroupant tous les acteurs de l’insertion. C’est aussi de cela dont il est question lorsque Nicolas Sarkozy évoque un grand service public d’orientation alors qu’il laisse dépérir petit à petit l’actuel service public d’orientation intégré au service public d’éducation. C’est encore de cela dont il est question lorsque l’on refuse de se confronter aux problèmes réels de l’orientation des jeunes

Lire la suite


Agenda militant

<< Nov. 2017 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1302
mod_vvisit_counterHier4461
mod_vvisit_counterCette semaine5763
mod_vvisit_counterLa semaine dernière28376
mod_vvisit_counterCe mois-ci74977
mod_vvisit_counterLe mois dernier117866
mod_vvisit_counterCumul5509282

 ,