Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


Lutter contre les LGBTIphobies
en milieu scolaire,

une nécessité !!


Les LGBTIphobies sont bien présentes dans les établissements scolaires. Si les élèves en sont les premier-es victimes d’après les rapports annuels de SOS Homophobie, cette question concerne aussi les personnels, soit parce qu’illes peuvent être les auteur-es de ces actes LGBTIphobes (dans 20 à 25% des cas), soit parce qu’illes en sont eux/elles mêmes victimes (dans 15 à 20% des cas).


SUD éducation est au côté des personnels LGBTI de l’Education Nationale, pour lutter contre toutes les formes de discrimination LGBTIphobe et hétérosexiste, et appelle à se mobiliser à l’occasion du 17 mai et des marches des fiertés, contre la haine, pour les droits LGBTI et l’épanouissement de tou-te-s !!

 

Sommaire

  • La question de la visibilité
  • Les manifestations de LGBTIphobies directes et indirectes, Lexique
  • Témoignages tirés du rapport 2017 de SOS Homophobie
  • Réponses possibles face aux LGBTIphobies

 

Lire la suite...


 

Rail à défendre n°21

Pacte ferroviaire gouvernemental

C'est toujours NON !

 

La Fédération SUD-Rail appelle les cheminots à ne pas se laisser abuser par la stratégie de fin de conflit orchestrée par le gouvernement, la direction et d’autres...Y en a marre des amendements miracles qui en réalité durcissent encore un peu plus la loi, il est temps de mettre un terme à ces délires, c’est aux cheminots en grève de décider de leur avenir !

 

Après le 1er ministre, les sénateurs vont confirmer la fin du statut en 2020
L’ouverture à la concurrence dès 2019
La transformation publique de SNCF en plusieurs Sociétés Anonymes

D’ici le 5 juin, fin des débats au Sénat, la Fédération SUD-Rail met en garde ceux qui voudraient faire croire à des amendements miracles, bradant les revendications des cheminots en grève depuis le 3 avril. La vie des cheminots n’est ni monnayable ni amendable !

 

 

Une reprise partielle de la dette, pour en finir avec le statut de l’entreprise publique !

 

Une reprise totale de la dette d’état liée à la commande de TGV, au développement et à l’entretien du réseau ferroviaire aurait dû se faire depuis plus de 20 ans.


Aujourd’hui, la reprise partielle de la dette est de fait liée au passage de l’entreprise en sociétés anonymes et conditionnée par une productivité écrasante promise aux cheminots (Suppressions d’emplois, transfert des cheminots, filialisation du Fret, du TER, suppression de lignes ...)

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Juin 2018 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui753
mod_vvisit_counterHier2132
mod_vvisit_counterCette semaine2885
mod_vvisit_counterLa semaine dernière23381
mod_vvisit_counterCe mois-ci48231
mod_vvisit_counterLe mois dernier126426
mod_vvisit_counterCumul6216725

 ,