Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image


Communiqué de SUD Éducation et Solidaires

Grève intersyndicale et interprofessionnelle du jeudi 19 avril

 

Le gouvernement, à travers son programme « Action Publique 2022 » pour la fonction publique et le rapport Spinetta pour la SNCF, veut clairement faire des économies en abandonnant des missions de services publics et en cassant nos statuts !

 

La casse des services publics s'accélère

 

Le schéma est toujours le même : l’État n'investit pas suffisamment → le service se détériore →  les usager-es se plaignent → le gouvernement dit alors qu'il faut "réformer" et "moderniser" = se désinvestir en abandonnant les services publics au Privé!

 

C'est donner toujours plus à celles et ceux qui ont beaucoup ! Enlever toujours davantage à celles et ceux qui ont peu !

 

La privatisation, c'est la concurrence généralisée des services publics avec la course au moins disant social pour remporter les marchés ! Ce sont des prix élevés et une qualité moindre ! C'est la désertification des territoires avec la suppression des services là où ce n'est pas rentable : fermeture de lignes ferroviaires, d'écoles, d'hôpitaux…

 

C'est la fin du bien commun, du lien social et territorial !

 

Lire la suite...


 

Grève Carrefour :
tout ça pour ça ?

 

Jeudi dernier, en marge de la NAO, la direction de l’enseigne a proposé, pour mettre fin à la contestation, de verser, en plus de la prime exceptionnelle de participation de 350 euros, 150 euros supplémentaires... sous forme de bons d’achats ! Demain, pour une heure de travail, va-t-on nous proposer de prendre une caisse de melons et un carton de raviolis ?


C’est méprisant tout comme le fait que, pour amasser la fortune de Bernard Arnault, actionnaire de Carrefour, une caissière à temps partiel devrait travailler un million et demie d’années... soit depuis l’âge de pierre !

 

Suite à cette annonce, la CFDT, la CGC et FO, sans même avoir consulté leurs délégué-es et encore moins le personnel, crient victoire. Pire encore, ces organisations valident les suppressions d’emplois, annoncées en janvier dernier, qui seront juste repoussées dans le temps (seule la CGT, à juste titre, s’offusque). Le formidable élan de mobilisation de ces dernières semaines ne doit pas être trahi ; le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend !

 

 

POUR CONTINUER A NOUS FAIRE ENTENDRE,

PARTICIPONS AUX MOBILISATIONS A VENIR,

À COMMENCER PAR CELLE DU 19 AVRIL

 


Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Août 2018 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1867
mod_vvisit_counterHier1833
mod_vvisit_counterCette semaine14519
mod_vvisit_counterLa semaine dernière11197
mod_vvisit_counterCe mois-ci34661
mod_vvisit_counterLe mois dernier107265
mod_vvisit_counterCumul6434773

 ,