Recherche

Derniers articles


Une augmentation des cotisations retraite pour les fonctionnaires…
Ce n’est pas une baisse de pouvoir d’achat, çà, Monsieur le Ministre ?

Le gouvernement ne dit rien, ou du moins, ne dévoile pas officiellement ses intentions concernant la pension des fonctionnaires et pourtant les rumeurs vont bon train.


Hier encore, la presse s’est faite l’écho (pour ne pas nommer le quotidien) de paroles prononcées par certains ministres indiquant que non seulement l’âge légal de départ en retraite serait relevé (l’annonce quasi officielle est tombée ) mais que le taux de cotisation des fonctionnaires, plus faible que dans le privé (7,85 % contre 10,65%), pourrait être augmenté. Sur ce point, c’est donc l’alignement sur le privé qui aurait les faveurs du
gouvernement …mais pas les nôtres !
Pourtant, l’engagement n° 6 du gouvernement contenu dans le document d’orientation « écartait toute solution qui baisserait le niveau de vie des Français… Le gouvernement écarte donc toute hausse générale des impôts et des cotisations sociales. »

Alors, Monsieur le Ministre, il va vous falloir reprendre votre calculette et finir par arriver à la même conclusion que la nôtre : une augmentation des cotisations retraites des fonctionnaires de 2,8 % (10,65 % – 7,85 %) se traduira bien par une baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires, et donc du niveau de vie de « certains » Français.


A Solidaires, nous avons depuis longtemps pris la calculette et nous vous livrons nos résultats.

Lire le dossier



Une brèche dans notre système de retraite solidaire :
les comptes notionnels et le système par points

Le capitalisme n’aime pas la retraite par répartition ni les masses financières qui circulent en dehors du marché sans lui permettre de réaliser des profits. Un système par capitalisation ne serait pas crédible en ces temps de crise, mais une brèche dans les solidarités reste possible, en instaurant un système par comptes notionnels ou par points, avec l’appui d’organisations syndicales. Le COR (Conseil d’Orientation des Retraites composé de l’État, des partenaires sociaux et d’experts) ne conseille pas ce changement dans l’immédiat, car il demande du temps pour se mettre en place et ne permet pas de faire face à l’afflux des retraités du baby boom. Mais l’offensive reviendra en force, ce qui nous incite à le dénoncer dès maintenant, dans cette période de débats.

Sommaire:

  • Système par capitalisation ?
  • Le système actuel repose sur de nombreuses solidarités
  • Aucune garantie de niveau de pension et arrêt du progrès social
  • Baisse des pensions et individualisation du rapport à la retraite
  • Disparition des enjeux politiques et frein à la mobilisation
  • Les solidarités disparaissent du système de retraite
  • Le changement de système ne semble pas pour tout de suite

Lire le dossier


 

Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1495
mod_vvisit_counterHier2380
mod_vvisit_counterCette semaine6095
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19498
mod_vvisit_counterCe mois-ci62575
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5837279

 ,