Recherche

Derniers articles


 

Jour de carence

Injustice et punition !

 

Un groupe de travail s’est réuni ce 16 janvier afin d’étudier la circulaire sur la mise en place du jour de carence dans la Fonction Publique.


Avant d’entrer dans les détails techniques de cette circulaire largement calquée sur celle de 2012 lorsque le jour de carence avait été pour la première fois mis en place à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy, la plupart des organisations a rappelé en propos liminaire leur opposition au principe même de la journée de carence.


Solidaires a précisé que son opposition concernait le secteur public comme le secteur privé. Les agents n’ont pas à être pénalisés financièrement pour un arrêt maladie dûment justifié par un certificat médical. Ce rétablissement du jour de carence apparaît notamment comme une nouvelle attaque contre le pouvoir d’achat des fonctionnaires déjà fortement ciblés avec le gel du point d’indice, la hausse de la CSG à peine compensée mais aussi le report de PPCR.


Par ailleurs, il faut également noter que cette mesure sera particulièrement discriminante puisque plus de 60% des agents sont des femmes. A l’heure de l’égalité femme/homme décrétée grande cause nationale, on pourrait mieux faire.

 

Solidaires a également dénoncé la volonté farouche du gouvernement à rétablir cette mesure qui n’a d’autre but que de stigmatiser encore et toujours les fonctionnaires, laissant entendre que le taux d’absentéisme est fort dans la Fonction Publique (alors que différentes études montrent l’inverse, voir encart) et qu’il est temps de mettre tout le monde au pas et notamment d'aligner avec le secteur privé (en oubliant soigneusement de préciser que 2/3 des entreprises prennent en charge cette journée de carence par le biais d’accords d’entreprises). Fonctionnaire bashing encore et toujours !

 

Lire la suite...


 

La formation professionnelle au service d’action publique 2022 !
Solidaires claque la porte !

 

Solidaires FP quitte la séance sur la formation professionnelle organisée par la DGAFP !


Mettre en place un schéma d’organisation de la formation professionnelle permettant l’adaptation de la fonction publique à la philosophie de cap 2022 est
considéré par solidaires comme une provocation..


Alors que l’on nous dit que le processus de consultation au travers du grand forum suit son cours et que le comité de pilotage d’experts ne rendra sa copie qu’en avril prochain, le schéma formation professionnelle s’adapte déjà à une issue que nous ne connaissons pas sauf à dire que comme d’habitude tout est déjà décidé!


Les personnels n’ont pas à devenir les outils de la mise en œuvre de cap 2022 dont l’objectif majeur est la destruction de la fonction publique et de ses services.


Solidaires considère que l’heure est à la contre offensive.


L’avenir de la fonction publique comme vecteur de cohésion sociale est entre les mains des personnels.

 


Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui365
mod_vvisit_counterHier2423
mod_vvisit_counterCette semaine10223
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19498
mod_vvisit_counterCe mois-ci66703
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5841407

 ,