Recherche

Derniers articles


Nous ne serons pas les bouffons de la Startup Nation !

 

L’Union syndicale Solidaires, tout comme Attac ou l’observatoire des multinationales, entre autres, s’est associée au manifeste du collectif OSEF initié par la quadrature du net samedi dernier à l’occasion de la journée "tout le monde déteste le travail".


Ce manifeste du collectif OSEF — Opposition à la Startupisation de l’Économie Française - s’oppose au discours des dirigeants et des éditocrates qui impose le vocabulaire des startups. Dans les administrations, dans les services publics, dans les universités, dans les entreprises et jusque dans le monde associatif, l’« open innovation disruptive » et les « méthodes agiles » de la Silicon Valley tiennent lieu de nouveau paradigme gestionnaire. On nous jure que, grâce aux « corporate hackers » et autres transfuges du « digital », il serait désormais possible de « changer le système de l’intérieur », de
« libérer les énergies ».


Contre la marchandisation et la technologisation de tout, le collectif OSEF continuera de faire proliférer les espaces de simplicité, d’autonomie, de don et de partage. Contre l’artificialisation des relations, nous démultiplierons les solidarités sincères. Contre l’anéantissement de la politique, nous userons de nos libertés pour faire foisonner les alternatives. Nous ne serons pas les bouffons de ces « startufferies ».


https://startuffenation.fail/

 

 

Lire la suite...


DHG

Les enseignements au collège depuis l'arrêté Blanquer : où en est-on ?

 

La réforme du collège a été mise en place de manière autoritaire au printemps 2015, au mépris de l’opposition de la majorité des personnels. Pendant sa campagne, Macron a fait la promesse de revenir sur cette réforme. Et de fait, dès le 16 juin 2017, le ministre Blanquer a largement détricoté la réforme. Pourtant, ses aspects les plus néfastes ont été maintenus et les modifications sont avant tout des concessions aux pressions réactionnaires. C’est pourquoi SUD éducation avait voté contre cet arrêté en Conseil supérieur de l’éducation. Certains collèges se sont déjà mis à l’heure Blanquer pour l’année 2017-2018, notamment en ce qui concerne les EPI, mais pour l’essentiel, c’est dans le cadre de la préparation de la rentrée 2018 que les nouvelles réglementations vont être mises en place. À l’heure de la distribution des enveloppes horaires dans les collèges, où en est-on des obligations réglementaires concernant les enseignements au collège ? La mise au point de SUD éducation.

 

 

Enseignements complémentaires : les EPI réduits à portion congrue

 

Les EPI, enseignements pratiques interdisciplinaires, mis en place par la réforme du collège, étaient la cible principale des adversaires du  «pédagogisme» dont le ministre Blanquer est un illustre représentant. Et de fait, une des principales nouveautés est la réduction des EPI à... pratiquement rien. Dorénavant, la seule obligation est que chaque élève doit avoir suivi un EPI sur l’ensemble de son collège. Et en termes de contenus, il n’y a plus aucune obligation réglementaire. Les huit thématiques imposées aux EPI, en particulier, ont disparu. Les EPI sont donc pratiquement enterrés. Il en va de même pour l’AP, dont on sait encore moins qu’avant de quoi il s’agit.

 

Lire la suite...

Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui369
mod_vvisit_counterHier2423
mod_vvisit_counterCette semaine10227
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19498
mod_vvisit_counterCe mois-ci66707
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5841411

 ,