Recherche

Derniers articles


Hôpitaux en lutte

 

 

Tous les hôpitaux en France souffrent des mêmes maux : des budgets toujours en baisse qui se concrétisent sur toutes les dépenses ; une volonté du ministère via les Agences régionales de santé d’assécher les finances des établissements, ce qui entraîne des restructurations, des suppressions d’emplois, de services qui aggravent chaque jour un peu plus l’accueil des patients au sein du service public.


Depuis maintenant plus d’un an, les salariés de l’EPSM de Caen (ex CHS du Bon Sauveur) sont en lutte, avec leurs organisations syndicales représentatives CGT et SUD, pour défendre leurs droits et le service public de psychiatrie accessible à tous.
En effet, le nouveau directeur veut à tout prix faire passer un plan dit de redressement pour pallier au manque de moyens attribués par l’ARS pour soigner la population du département. Ce plan prétend limiter l’offre de soins, faire payer des services jusqu’ici gratuits aux usagers et s’attaque aux conditions de vie et de travail des salariés.

 

Comme les salariés sont très mobilisés, unis et déterminés, le directeur a changé de tactique : après avoir fait appel à la police en décembre, il a assigné les syndicats au Tribunal Administratif.
Le 30 avril les syndicats et les personnels ont été condamnés à ne plus pouvoir manifester dans l’établissement.
Cette atteinte aux libertés fondamentales est reprise dans d’autres établissements hospitaliers ou dans des services de l’action sociale partout en France.

 


Ce sont le droit de grève et de manifester qui sont directement touchés et le gouvernement comme le MEDEF ne manqueront pas de se servir des jugements allant dans ce sens pour continuer à s’attaquer à nos libertés.


C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, Solidaires et FSU appellent les salariés et les citoyens à participer à la manifestation nationale initiée par l’appel des « Hôpitaux en lutte ».
La manifestation partira de l’EPSM de Caen pour se rendre à la Préfecture où une audience a été demandée aux représentants de l’Etat (Préfet et ARS).
Un pique nique devant la Préfecture permettra l’expression de toutes les délégations (chacun apporte son pique nique) ; les personnes qui ne peuvent participer à la manifestation sont les bienvenues au pique nique devant la Préfecture pour apporter leur soutien à cette action.


POUR GARANTIR LES LIBERTES FONDAMENTALES
Rassemblement à 10 heures devant l’EPSM de Caen, le 18 juin - 15 ter rue St Ouen.


Télécharger l'appel


Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1710
mod_vvisit_counterHier2380
mod_vvisit_counterCette semaine6310
mod_vvisit_counterLa semaine dernière19498
mod_vvisit_counterCe mois-ci62790
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5837494

 ,