Recherche

Derniers articles


Nos vieilles et nos vieux méritent mieux
Mouvement dans les EHPAD :
nous sommes toutes et tous concerné-es !

 

Les politiques d’austérité budgétaires touchent tous les secteurs de soins. Les établissements accueillant les personnes âgées sont depuis de nombreuses années placés en situation inhumaine, et les politiques d’austérité ont transformé ces lieux de vie en mouroir pour les résident-es et en lieux de souffrance pour les personnels qui y travaillent. Pour les salarié-es, qui sont en large majorité des femmes, les cadences de travail sont intolérables et les conditions de travail sans cesse dégradées par la diminution des effectifs et l’augmentation de la charge de travail. Pour les résident-es, la prise en charge ne respecte ni la qualité, ni la sécurité et encore moins la dignité auxquelles nos ainé-es devraient avoir accès.


De nombreuses luttes dans les EHPAD (Etablissement d’Hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes) en 2017 ont rendu publique la réalité et la mission parlementaire a été obligé de reconnaitre l'insuffisance des moyens et des effectifs dans ces établissements.

 

Face à cette situation, l’ensemble des fédérations syndicales du secteur, soutenues par 9 associations et syndicats de retraité-es, appellent les salarié-es à se mettre en grève et à manifester le 30 janvier. L’Union syndicale leur apporte tout son soutien.

 

Alors que les dérisoires annonces gouvernementales (la « rallonge budgétaire » de 50 millions d’euros équivaut à peine à 70 euros par an et par personne, même pas un goûter quotidien !), seule la mobilisation des salarié-es, des retraité-es et des familles permettra d’obtenir une autre politique.

 

L’Union syndicale Solidaires, avec SUD Santé Sociaux, SUD Collectivités Territoriales, et l’UNIRS (Union nationale interprofessionnelle des retraité-es Solidaires) :


  • refusent que la population et les salarié-es des EHPAD fassent les frais des politiques d’austérité.
  • exigent le recrutement massif de personnels qualifiés pour atteindre à minima un ratio (toutes fonctions confondues) d’un personnel par personne accueillie.
  • revendiquent la titularisation (secteur public) et le passage en CDI (dans le privé) pour l’ensemble des personnels.
  • s’opposent à la marchandisation de ce secteur.
  • revendiquent la prise en charge de la perte d’autonomie par la solidarité nationale, contre les logiques assurantielles et marchandes.

Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Févr. 2018 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui179
mod_vvisit_counterHier2380
mod_vvisit_counterCette semaine17029
mod_vvisit_counterLa semaine dernière24278
mod_vvisit_counterCe mois-ci54011
mod_vvisit_counterLe mois dernier121501
mod_vvisit_counterCumul5828715

 ,