Recherche

Derniers articles


Chut, ne le dites à personne... ou presque!

n°3 Décembre 2017

  • Une rentrée tout en douceur... non, en douleur !

>Le soir du lundi de la rentrée, 15 collègues PE ont appris que leur classe fermait et que c'est ailleurs qu'il faudrait enseigner le lendemain !

Ces collègues avaient préparé leur rentrée, leur classe, y avait même passé une bonne partie de leurs vacances ! Mais le DASEN n'en a que faire ! Pour les élèves, cela signifie des classes surchargées, comme dans une école du Bocage où 29 élèves de CE1, CE2, CM1 et CM2 s'entassent ensemble ! Et l'apprentissage de la lecture pour les CP, ce sera pendant la sieste des Maternelles ! Pourtant, les services de la DSDEN refusent d'admettre que nous n'avons pas assez de moyens pour fonctionner ! Mais ils sont où alors ces moyens ? Aux Bahamas ?


>Les CP à 12... ou pas ! Ce fut la grande annonce de Blanquer pour la rentrée !

Dans les faits, peu de classes de CP de REP + du Calvados sont réellement à 12 ! Oui, parce qu'il paraît que ce n'est pas si bien que cela et que réduire les effectifs sur quelques temps seulement est suffisant ! Dans une école de Caen, c'est donc une classe de CP à 24 et une classe de GS/CP à 22 ! (Il paraît que c'est le choix de l'équipe - entendu en CTSD- quand l'équipe affirme que ce fut plutôt imposé par l'IEN). Et les classes des autres niveaux surchargées... et des dispositifs comme celui des « Moins de Trois Ans » mis à mal... Bref, de bonnes raisons pour l'administration d'en finir définitivement avec cette idée folle des effectifs de classe réduits !


>Collèges à vendre !

Une fois de plus, c'est dans les journaux, à l'occasion d'une conférence de presse du Président du Conseil Départemental, que des parents ont appris la fermeture du collège de leurs enfants, à Port-En-Bessin et Colombelles ! La DSDEN était, évidemment, au courant mais n'a pas jugé bon, contrairement aux promesses faites par le DASEN à son arrivée dans le département, de  prévenir les principaux-ales concerné-es !

 

Une fois de plus, ce sont des collèges accueillant des enfants ayant le plus besoin d'école qui sont purement et simplement fermés ! Et qu'importe que les élèves doivent passer plus de temps dans les transports ! L'essentiel est de faire des économies car fermer le collège de Colombelles, c'est supprimer la tête du REP, donc de supprimer les moyens REP aux écoles alentours ! Les écoles du secteur du feu collège Jacquart s'en souviennent !

 

 

Nous constatons alors que c'est toujours le même mépris affiché pour les élèves, leurs familles, leurs professeur-es, les personnels. Et pendant ce temps, les services publics de proximité disparaissent !

 

  • À force de fusionner, on va finir par griller !

Ça y est, notre Recteur peut se prévaloir d'être un « Super Recteur » puisqu'il se voit attribuer deux académies, celle de Caen et celle de Rouen ! On fusionne donc à tous les niveaux : les écoles, les établissements, les rectorats. Avec toujours la même logique de réaliser des économies d'échelle puisque ce sont 200 postes administratifs en moins qui sont budgétisés sur toute la France ! Pour les services de proximités, on repassera ! Les différents services vont être répartis entre les deux académies, les instances seront fusionnées (1 seule CAPA!). Une question demeure, les frais de déplacement en bateau du TZR qui couvre la zone de Cherbourg à Eu seront-ils pris en charge ?

 

  • Le Conseil Départemental veut nous mettre au régime !

A l'horizon 2020, le CD du Calvados souhaite que tous les collèges ne proposent plus qu'un seul forfait de cantine, un forfait à 4 jours, c'est-à-dire, sans le mercredi midi. Seulement, des élèves ont besoin de prendre leur repas au collège ce jour là : celles et ceux qui prennent un bus et ne peuvent être rentré-es avant 13h30, celles et ceux qui participent aux activités de l'Association Sportive et de l'UNSS ! Mais là, ce sera régime sec pour tout le monde, y compris les agent-es de la collectivité qui verront leurs effectifs diminuer puisqu'il y aura du travail en moins ! Une fois de plus, on fait payer la prétendue austérité aux collèges ruraux, aux familles les moins favorisées...

 

  • Après les CUI-CAE, vive les services civiques !

>C'est le nouveau couteau suisse de l'Éducation Nationale !

Vous avez des besoins ? Nous vous proposons les services civiques ! Exit les EVS, bienvenue aux services civiques ! Exit les Assistant-es Pédagogiques, bienvenue aux services civiques ! Ce ne sont pas moins de 400 postes de services civiques que le Rectorat de Caen propose ! Soit, 4 fois plus que les années passées. Le gouvernement annonce la suppression des CUI- CAE mais « embauche » sur des contrats encore plus précaires ! Car ces emplois ne donnent accès à aucun droit (pas de cotisation, pas de formation...) ! Bref, du personnel à bas coût et la fabrique de la précarité, voilà l'avenir ! Pas étonnant que le Rectorat ait du mal à recruter !


>Les Services Civiques au secours du dispositif « devoirs faits ».

Puisque c'est la nouvelle annonce démago de Blanquer ! Mais voilà, comme aucun moyen n'est mis en face des besoins, ce sont des services civiques qui seront mis à contribution ! Faute de réussir à les recruter, les devoirs ne sont pas près d'être faits !

 

  • En route pour le PPCR !

Ça y est, ces dinosaures d'enseignant-es rentrent enfin dans le moule néo-libérale ! Fini les évaluations à la papa !

Maintenant, ce sont « objectifs », « auto-évaluation », « compétences »... A coup sûr, vous aurez envie de vous « défoncer » pour être bien évalué-e : projets en veux-tu en voilà, investissement maximal, à fond sur toutes les réformes et... burn out à la clé ! Tout ça pour quoi ? Pour que seul-es quelques méritant-es (30%) avancent un peu plus vite en gagnant une année ! La contre-partie de ce management à la sauce entreprise privée, c'était l'augmentation des rémunérations ! Mais entre temps, Macron est passé par là et a décidé de geler le point d'indice des fonctionnaires !

 

  • Maison des Syndicats : Caen-la-Mer ne répond plus !

Bruneau « le maire » (de Caen, pas l'autre! Quoi que !) se targuait d'être celui qui avait, enfin, réussi à ouvrir la Nouvelle Maison des Syndicats !

Mais voilà, depuis quelques semaines, Caen-La-Mer ne répond plus et les 8 organisations syndicales devant intégrer la Maison attendent encore pour signer la convention ! Résultat, notre syndicat, SUD éduc, et notre union syndicale Solidaires se retrouvent sans local ! Est-ce que la Communauté d'agglo bouderait à cause de la lutte menée sans relâche par les agent-es territoriaux-ales qui se battent pour leurs conditions de travail ?


A vos stylos ! A vos claviers !
Si vous aussi vous vivez des aventures extraordinaires, si vous voulez faire part d'un coup de gueule, d'un témoignage, d'une info ou proposer un dessin, écrivez à: sudeduc14@free.fr


Télécharger la confidence


Agenda militant

<< Déc. 2017 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1501
mod_vvisit_counterHier1771
mod_vvisit_counterCette semaine1501
mod_vvisit_counterLa semaine dernière14825
mod_vvisit_counterCe mois-ci22258
mod_vvisit_counterLe mois dernier155223
mod_vvisit_counterCumul5611786

 ,