Recherche

Derniers articles


Lettre de SUD Éducation au gouvernement

Risques dus au Radon pour les personnels, les enfants et les jeunes dans les établissements scolaires et les écoles

 

À M. le Ministre de l’Éducation Nationale
Mme la Ministre de l’enseignement supérieur,
de la recherche et de l’innovation
Mme la Ministre des Solidarités et de la Santé
Mme la Ministre des Outre-mer

 


Objet : risques dus au Radon pour les personnels, les enfants et les jeunes dans les établissements scolaires et les écoles


Un tiers des départements de France métropolitaine ainsi que la Guyane, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guadeloupe et la Kanaky sont concernés par les risques liés à la concentration du gaz radioactif qu’est le radon. Le ministère de la santé indique évaluer à entre 1200 et 2900 les décès sur le territoire dus à l’exposition à ce gaz.


L’arrêté du 22 juillet 2004 relatif aux modalités de gestion du risque lié au radon dans les lieux ouverts au public instaurait une obligation de mesures décennales dans les lieux accueillant du public. Il imposait également des travaux dans le cas où l’exposition excède 400 Bq/m3 et 1000 Bq/m3.


Force est de constater que dans ces départements et territoires, cet arrêté n’est à ce jour pas respecté par l’administration. Les mesures ne sont effectuées qu’au compte-goutte, sous la pression de notre organisation syndicale. C’est ainsi qu’une première école dans les Hautes-Alpes (l’école de Saint-Chaffrey) a récemment vu un étage entier condamné, alors que l’administration niait la réalité du danger. À ce jour, les enfants et les collègues ont été simplement déplacés dans une partie de la même école où la concentration en radon est encore inconnue. Les personnels comme les enfants de cette école comme de nombreux autres établissements scolaires en France courent le risque important de contracter un cancer pulmonaire.

 

Nous vous rappelons qu’en dernière analyse l’employeur est tenu, en vertu du décret 82-453 et des articles L1421-1 et suivants du code du travail, à une obligation de sécurité de résultat en matière de santé et sécurité au travail.

 


Il vous incombe donc de lancer sans délai une campagne de mesures dans tous les établissements scolaires des territoires concernés, et de faire procéder aux travaux de mise en sécurité des locaux le cas échéant.


Je vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs les Ministres, l’expression de notre attachement profond au service public de l’éducation ainsi qu’à la santé de ses personnels, usagères et usagers.


Télécharger le courrier


Agenda militant

<< Nov. 2017 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1487
mod_vvisit_counterHier19505
mod_vvisit_counterCette semaine72286
mod_vvisit_counterLa semaine dernière28376
mod_vvisit_counterCe mois-ci141500
mod_vvisit_counterLe mois dernier117866
mod_vvisit_counterCumul5575805

 ,