Recherche

Derniers articles

Infos Sud Education Calvados hebdomadaireLettre hebdomadaire de SUD éducation Calvados
Mercredi 20 septembre
Solidaires, Unitaire, Démocratique

Inter-catégoriel

CONTRE-RÉFORMES DU BAC ET DU POST-BAC : NE LAISSONS PAS FAIRE !

 

M. Blanquer, ministre de l’éducation nationale, va entamer dès cet automne la réforme du bac (et du lycée pour l’adapter à cette réforme du bac). Cette réforme ne vise en rien à démocratiser le service public d’éducation, bien au contraire.


En parallèle, Mme Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, prépare la sélection à l’entrée des universités, prenant prétexte du fiasco organisé d’APB (l’application qui gère les Affectations Post Bac) qui a pour cause le désengagement de l’État et le manque de moyens.


Pour SUD éducation, au lieu de trier encore davantage les élèves et les étudiant-e-s, l’urgence est de garantir effectivement l’égalité du droit à l’éducation et aux études supérieures et de leur assurer les conditions d’une véritable formation émancipatrice. Baisser le niveau de qualification de celles et ceux qui sont issu-e-s des classes populaires c’est envoyer des centaines de milliers de précaires sur un marché du travail que Macron s’emploie à déréguler.


Lisez l’intégralité de l’article

 

 

POURQUOI NOUS REFUSONS LES ÉVALUATIONS NATIONALES

 

Ces évaluations nationales ne constituent pas un outil professionnel pour la classe et ne sont pas au service du diagnostic ni de la réduction des difficultés scolaires.


Ces tests seront exclusivement ciblés sur la mesure des acquis scolaires des élèves par rapport aux programmes. Autrement dit, ils ne viseront qu’à mesurer la performance du système éducatif, des élèves, des enseignant-es et des équipes pédagogiques. Elles mènent ainsi à la stigmatisation des élèves et elles servent à légitimer des dispositifs d’aide “personnalisée” qui ont pourtant prouvé leur inefficacité à l’inverse des RASED et de la réduction des effectifs.

 

Elles seront utilisées pour contrôler le travail des enseignant-e-s, sur la base d’objectifs purement quantitatifs.


Progressivement, on prépare l’opinion publique à l’idée que la mission première de l’enseignement réside en la quête permanente de la performance et du classement. On développe dans l’école une culture du résultat et du mérite, dont on connaît pourtant bien les dégâts dans l’univers impitoyable de la grande entreprise.


Lisez l’intégralité de l’article

 

 

APRES UNE RENTREE CHAOTIQUE, UNE BOUFFEE D’AIR PEDAGOGIQUE


Le groupe Freinet du Calvados a fait sa rentrée aujourd’hui mercredi 20 septembre à l’école Freinet d’Hérouville St Clair.


Vous l’avez ratée ? Des rencontres sont organisées régulièrement au cours de l’année. Elles sont ouvertes à toutes celles et ceux qui s’intéressent et qui ont envie de découvrir le mouvement Freinet, d’échanger avec des collègues, de se former par la coopération et l’entraide, de faire évoluer leurs pratiques pédagogiques...


Un bon moyen de sortir la tête du guidon !


Pour recevoir les infos, le calendrier des rencontres ou adhérer à l’association ICEM (Institut Coopératif de l’EcoleModerne) :

envoyer un mail à gd14@icem-freinet.org

 

 

Enseignement 2nd Degré

UN TEMPS DE TRAVAIL QUI AUGMENTE SANS CESSE

 

Avec la réforme du collège et des cycles, les réunions se multiplient. Et elles s’ajoutent à un temps de travail qui dépasse déjà 40 heures par semaine. À cela vient s’ajouter le projet ministériel de la refonte totale des Parcours Professionnels, Carrières et rémunérations qui propose des modalités d’évaluation particulièrement inquiétantes car elles incitent les personnels à adopter une logique individuelle menant à la compétition ou à la culpabilisation.


Quant au décret ORS, il institutionnalise un certain nombre de missions obligatoires, dont les chef-fes d’établissement se saisissent pour imposer une charge de travail plus lourde aux personnels.


Il est important de bien connaître les textes : toutes les missions et toutes les réunions ne peuvent pas nous être imposées.


Pour en savoir plus

 

ACTUALITES

DANS LE PUBLIC COMME DANS LE PRIVE, MOBILISONS NOUS !

 

La destruction des droits des salarié-es, un gouvernement à la botte du MEDEF !


Les projets d’ordonnance de la loi travail 2 XXL sont une « libération » pour les patrons mais une soupe à la grimace pour les salarié-es !


Le 21 septembre, toutes et tous mobilisé-es,

dans nos entreprises, nos services, dans la rue !

 


Lien vers le tract

 

 

JOURNEE NATIONALE D’ACTION ET DE MOBILISATION DES RETRAITÉS ET RETRAITÉES

 

Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-es à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre.


Non à la hausse de la CSG à 8,3 % et revalorisation des pensions !


Lien vers le communiqué


Lien vers la pétition

 

 

APPEL A LA GREVE DE L’UNION SOLIDAIRES TRANSPORTS

 

 

 

L’UST appelle tous les salarié-es à se mettre en grève et manifester le 21 septembre mais aussi une grève reconductible est lancée à partir du 25 septembre pour les routiers. L’USR appelle à la convergence des luttes entre tous les secteurs et pour ce qui le concerne dans tous les transports afin de construire une grève généralisée bloquant ainsi l’économie afin de faire retirer les ordonnances MACRON.


Lien vers le communiqué

 

 

AUGMENTATION DE LA CSG : MENSONGE DE MACRON ET ARNAQUE A LA CLÉ

 

Lors d’un groupe de travail le 13 septembre 2017 à la Fonction publique, le gouvernement a enfin dévoilé sa piste pour compenser l’augmentation de la CSG.


Solidaires Fonction Publique dénonce d’abord ce choix politique qui renforce la fiscalisation et l’étatisation du financement de la protection sociale, et plus particulièrement des fonds alloués à la couverture chômage. Une augmentation de la CSG pénalise de manière brutale des millions de retraités déjà appauvris par quatre années de quasi-gel des pensions.

 

Pour Solidaires Fonction Publique, l’augmentation du pouvoir d’achat, passe par l’attribution uniforme des points d’indices en rattrapage des 18% de pertes subies depuis 2000 et par une revalorisation de la valeur du point.


Lisez l’intégralité de l’article

 

 

DE NOTRE UNION SYNDICALE SOLIDAIRES

FONCTION PUBLIQUE : MOBILISÉ-ES LE MARDI 10 OCTOBRE

 

Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agent-es de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d'emplois sur les 3 versants de la Fonction publique...


C'est pour faire entendre ces profonds désaccords que les organisations syndicales appellent toutes et tous les agent-es à la grève, aux manifestations ou rassemblements (selon des modalités définies par les différents secteurs) pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d'un rendez-vous salarial.


Retrouvez cet appel dans son intégralité

 

 

FRONT COMMUN FACE À L’APPLICATION IMMINENTE DU CETA


Défenseur-ses de l’environnement, des droits des citoyens et des consommateurs et consommatrices, professionnel-les des filières d’élevage, syndicats de travailleur-ses : nous demandons la suspension de l’application provisoire du CETA programmée le 21 septembre. La lutte contre le changement climatique, l’emploi, la préservation de la démocratie, la protection de la santé des citoyen-nes et la disparition de l’élevage nous concerne tous !


Retrouver le lien vers l’article

 


Télécharger la lettre


Agenda militant

<< Oct. 2017 >>
LMMJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui1526
mod_vvisit_counterHier2813
mod_vvisit_counterCette semaine7332
mod_vvisit_counterLa semaine dernière26843
mod_vvisit_counterCe mois-ci72110
mod_vvisit_counterLe mois dernier98432
mod_vvisit_counterCumul5388549

 ,