Recherche

Derniers articles



Communiqué de SL-Caen Solidaires Etudiant-e-s

Rassemblement de soutien aux deux étudiants de
STAPS poursuivis en section disciplinaire



Rassemblement de soutien aux deux étudiants de STAPS

poursuivis en section disciplinaire !

À 15H le 12 JUIN & à 9H30 le 5 JUILLET

(jours des commissions)

DEVANT LA PRESIDENCE

(bât. P, campus 1, arrêt de tram Université)

 

Nous exigeons l’abandon par l’université de Caen des poursuites contre les deux étudiants de STAPS, convoqués le 12 juin (Commission d’instruction de la Section disciplinaire) puis le 5 juillet 201 7 (Formation de jugement de la Section disciplinaire). Ils sont poursuivis :
­ « pour avoir soustrait de force du mobilier de bureau nécessaires à l’accomplissement de la mission de service public des personnels enseignants et administratifs. »
­ « pour avoir tenté d’intimider des personnels de l’Université dans l’exercice de leur mission de service public. »

 

Le 22 mars 2017, le bâtiment de l’UFR STAPS était occupé par 300 étudiant­e­s qui souhaitaient dénoncer l'état de délabrement avancé du service public qu'est (encore) l'Université. Ce jour là, les bureaux de la direction de l'UFR furent partiellement déménagés afin d'exprimer un mécontentement grandissant partagé par un bon nombre d'étudiant­e­s et des membres du personnel envers cette même direction. Ce « déménagement » symbolique n'est en rien à l'origine des dysfonctionnements administratifs grandissants qui ont lésé durant tout un semestre le bon déroulement des cours, et de façon plus générale la formation qui est due aux étudiant-e-s. Les personnes étaient donc mobilisé­e­s ce 22 mars pour améliorer leurs conditions d'étude et les conditions de travail du personnel (tant administratif qu'enseignant). Dès lors, qui saborde l'Université aujourd'hui ? Celles et ceux qui sont aux manettes et agissent au détriment de tous les autres, ou celles et ceux qui luttent pour un service public de qualité ?

 


Cependant, le 18 mai une lettre signée du directeur de l’UFR STAPS, Antoine GAUTHIER, a été envoyée au Président de l’université de Caen Normandie, Pierre DENISE, afin de dénoncer le comportement de deux étudiants, demandant par là même la saisie de la section disciplinaire. Les accusations portées sont basées sur des témoignages plus que discutables, car approximatifs et diffamatoires, face à une réalité que la direction ne veut pas voir. Ils reflètent le caractère hasardeux de cette procédure, digne de cette direction qui s'est jusqu'à présent montrée incompétente et qui n'a jamais su assumer ses responsabilités. Cela en dit également long sur la conception du « dialogue » de la présidence avec les étudiant-e-s...


Nous dénonçons ces méthodes répressives et stigmatisantes.


De plus, alors que le mouvement s’est terminé depuis bientôt deux mois, la direction, en opérant ce type de manœuvre, ne cherche à aucun moment à œuvrer dans le sens d’un apaisement des tensions et d’un retour à un fonctionnement normal. Si seulement deux étudiants sont visés aujourd'hui, c'est l'ensemble des étudiant-e-s aspirant à un cursus universitaire de qualité et prêt-e-s à se mobiliser pour faire appliquer leurs droits qui sont attaqué-e-s.

 

Ainsi, nous appelons tou-te-s les étudiant-e-s et membres du personnel enseignant et BIATSS à se rassembler le 12 juin et le 5 juillet en soutien aux deux étudiants visés. Nous exigeons l'abandon des poursuites !

 


Télécharger la déclaration


Agenda militant

<< Sept. 2017 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui666
mod_vvisit_counterHier2535
mod_vvisit_counterCette semaine3201
mod_vvisit_counterLa semaine dernière20881
mod_vvisit_counterCe mois-ci81276
mod_vvisit_counterLe mois dernier101932
mod_vvisit_counterCumul5299283

 ,