La fonction publique : grande absente du gouvernement Macron

 

Le ministère de la fonction publique disparaît !


5,5 millions d’agents-es n’auront donc plus de représentant-e au sein de ce nouveau gouvernement.


Le fait que la DGAFP et les questions « fonction publique » soient, semble t’il, rattachées à Bercy et tout particulièrement au Ministre de l’action et des comptes publics, fait craindre le pire pour cet élément fondamental pour la cohésion sociale.


Sans doute n’est ce pas le souci premier de ce gouvernement qui, en rattachant le sort des agents-es de la fonction publique aux services qui gèrent les comptes de la nation, nous fait dire que la fonction publique et ses personnels serviront de variable d’ajustement pour
l’équilibre des comptes de la nation.

 

Quand l’on sait que Monsieur Macron envisage de supprimer au cours de son mandat 120000 postes de fonctionnaires (50000 à l’état et 70 000 à la territoriale) on comprend mieux ce rapprochement.


Quand l’on sait que ce gouvernement recherchera environ 60 milliards de réductions dans les dépenses publiques, c’est évidemment plus simple d’avoir sous la main ce qui constituera le principal vecteur des ces coupes budgétaires.


Non décidément, l’absence de ministère de la fonction publique n’est pas une bonne nouvelle pour les personnels !


Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Mai 2018 >>
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui3234
mod_vvisit_counterHier2102
mod_vvisit_counterCette semaine11873
mod_vvisit_counterLa semaine dernière17454
mod_vvisit_counterCe mois-ci59316
mod_vvisit_counterLe mois dernier104394
mod_vvisit_counterCumul6101384

 ,