Recherche

Spécial précaires

Faits marquants en image



Le RASED, indispensable à la réussite scolaire de tous et toutes


Le Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) est un dispositif de l’Education nationale composé de psychologues et d’enseignant-e-s spécialisé-e-s (maîtres-se-s E et rééducateurs/trices). C’est un service public gratuit qui peut être sollicité par les enseignant-e-s, les parents d’élèves et les élèves. Implanté dans les écoles et intervenant sur le temps scolaire, il constitue un outil de proximité dans la lutte contre la difficulté et pour favoriser l’adaptation scolaire. Il est aussi un relais, le cas échéant, entre l’école et les dispositifs d’aide et de soins extérieurs à l’école.

 

Quel projet pour l’école dans notre société, pour préparer les citoyens et citoyennes de demain, que veut-on pour nos enfants? Comment faire vivre une école qui transmette des connaissances, qui favorise la construction des savoirs, une école qui aide chacun à se construire avec les autres, en confiance, une école où parents, enfants et enseignant-e-s se respectent ?

 

 

Accueillir tous les enfants à l’école

 

Chaque enfant a sa propre histoire, c’est à l’école de l’accompagner dans les passages entre la maison et l’école, la maternelle et le CP, l’entrée au collège ... La présence des RASED participe à la prise en compte de l’hétérogénéité des élèves pour leur donner toutes les chances de grandir, de se développer, d’apprendre, de s’impliquer dans le monde dans lequel ils vivent.

Etre un enfant dans sa famille, devenir aussi un élève parmi les autres, se séparer pour grandir et se construire au sein de sa famille mais aussi à l’école, se confronter aux plus grand-e-s, redevenir le/la plus petit-e en entrant au CP ou en 6ème, prendre le risque de se tromper, d’apprendre, de découvrir des mondes différents ? Pas évident pour tou-te-s les enfants, certain-e-s ont besoin d’être accompagné-e-s, rassuré-e-s, pour pouvoir « accrocher » à l’école. Nombre d’adolescent-e-s décrocheurs/euses n’ont jamais connu ce bon « accrochage » scolaire. Le RASED propose diverses manières de faciliter ces passages, en confiance.


Entre autre, dès la rentrée des enfants à l’école maternelle, le RASED, par sa présence auprès des enseignant-e-s, peut accompagner les enfants et les parents dans ce temps de séparation : parler les pleurs, la colère, l’inquiétude, l’excitation, l’agressivité, aider chacun-e à apprivoiser un nouvel environnement, des nouvelles personnes, proposer des jeux pour supporter l’absence (cache-cache, jeux de doigts, dessins des parents...), pour enfin découvrir le plaisir d’être à l’école et le désir d’apprendre.


Vivre nous confronte sans cesse à autrui, familial, familier, inconnu, étranger. Et nous avons dans toutes nos rencontres et nos relations besoin de comprendre autrui et d’être compris par autrui.
Vivre c’est avoir sans cesse besoin de comprendre et d’être compris. [...] La compréhension humaine n’est nulle part enseignée. Or le mal des incompréhensions ronge nos vies, détermine des comportements aberrants, des ruptures, des insultes, des chagrins. Ainsi notre éducation ne nous enseigne que très partiellement et insuffisamment à vivre, et elle s’écarte de la vie en ignorant les problèmes permanents du vivre que nous venons d’évoquer et en découpant les connaissances en tranches séparées
.”

Enseigner à vivre d’Edgar Morin.

 

 

Pour une école bienveillante

 

Nous défendons une conception exigeante de l’école inclusive, en cohérence avec notre combat pour une société elle-même inclusive, qui ne soit plus fondée sur la compétition individuelle, la sélection et la réussite au « mérite ». Nous voulons une école qui accueille tous les enfants sans discrimination d’aucune sorte et qui les conduise vers la réussite. Toutes et tous sont capables et les conditions nécessaires à leurs apprentissages doivent être réunies. L’école inclusive est un principe ambitieux qui se construit. Il concerne tous les élèves et pas seulement les enfants et les jeunes en situation de handicap.


Ce projet d’une école ouverte à toutes et tous, quelles que soient leurs différences, implique de repenser les contenus d’enseignement, les modalités pédagogiques, d’améliorer les conditions d’apprentissages.


L’action des RASED s’inscrit pleinement dans cette dynamique.

 

 

Pour un climat scolaire apaisé

 

Le sentiment d’échec contribue à la dégradation du climat scolaire. En permettant à chacun-e de renouer avec la réussite, de reprendre confiance dans ses capacités à apprendre, en mettant en valeur ses progrès, l’action des RASED, au sein des équipes enseignantes et auprès des familles, influe sur le climat scolaire de l’école entière et contribue à le rendre plus favorable aux apprentissages et à la réussite de toutes et tous.

L’enfant qui arrive à l’école est porteur de son histoire, de celle de ses parents, de sa famille et de sa culture dans une société particulièrement malmenée par les bouleversements économiques et sociaux. Les professionnel-le-s de l’aide spécialisée, formé-e-s aux démarches de prévention, au travail partenarial, à l’analyse de la difficulté et à la remédiation individualisée prennent en compte la multiplicité des enjeux dans les mécanismes d’apprentissage (aspects cognitifs, comportementaux, psychologiques, sociologiques, familiaux...). Ils et elles sont dans l’école pour assurer la réussite de tou-te-s les élèves dans un dispositif de prévention entre la banalisation et la médicalisation abusive des difficultés. En effet, certaines difficultés, très spécifiques, ne peuvent trouver de remédiations efficientes par les seules aides individualisées. Les aides spécialisées à l’école ont assuré, depuis leur création, un recours adapté, utile, rigoureux et quoiqu’on en dise souvent efficace lorsqu’elles sont mises en oeuvre en aidant par ailleurs à assurer un meilleur climat scolaire.

 

 

Faire réussir toutes et tous...

 

Permettre la réussite de tou-te-s, c’est aider les élèves à dépasser les difficultés inhérentes aux apprentissages. L’enseignant-e de la classe y travaille au quotidien, l’équipe d’école aussi, mais cela s’avère parfois insuffisant. Les causes de ces difficultés sont diverses et multiples, et il n’y a pas de réponse unique.


Le RASED aide à soutenir les réussites, à redonner confiance et envie d’apprendre, par un travail en petit groupe ou en individuel, ou au sein de la classe.


Les APC - Activités Pédagogiques Complémentaires -, le dispositif Plus de Maîtres que de Classes, ne peuvent pas remplacer les prises en charges et les interventions des personnels des réseaux d’aides spécialisées.

 

 

Être parent d’un élève

 

Accompagner son enfant, c’est comprendre le fonctionnement de l’école, ses codes, ses règles...être entendu, respecté... pouvoir dialoguer et soutenir son enfant...
Le RASED peut contribuer à re-tisser des relations, pour se re-faire confiance, et tout particulièrement avec celles et ceux pour qui il est plus difficile d’établir des liens avec l’école, pour que les parents ne renoncent pas à des projets ambitieux pour leurs enfants.

L’aide aux élèves en difficulté doit rester gratuite !


Pour le collectif RASED, la difficulté scolaire ne doit pas être confondue avec une pathologie ou un handicap. Sa prise en charge relève de la responsabilité de l’éducation nationale et des missions de l’école publique. C’est la garantie d’une école de la réussite de chacun et chacune.


La diminution du nombre de postes de RASED oblige les parents à recourir à des professeur-e-s particulier-e-s ou à des professionnel-le-s du médical ou du paramédical pour accompagner leur enfants, s’ils en ont les moyens.


Une telle évolution pèse sur le budget des familles, contredit le principe de gratuité de l’Éducation et renforce les inégalités.

 

 

Enseignant-e-s et RASED ensemble pour aider les élèves !

 

Enseigner à des enfants aux problématiques complexes, inclure et accueillir des enfants en situation de handicap, être attentif aux besoins de chacun-e, gérer le groupe classe et les individualités, s’adapter aux nouveaux programmes, faire confiance aux enfants, désamorcer des conflits, tisser des liens avec leurs familles... avec des effectifs importants et une formation continue «peau de chagrin »... Cela nécessite d’échanger, de croiser les regards sur la situation d’un-e enfant, et de demander l’aide des psychologues et des enseignant-e-s spécialisé-e-s du RASED.

 

 

Des RASED à reconstruire

 

 

La suppression de plus de 5000 postes de RASED entre 2007 et 2012, soit 1/3 des effectifs, a considérablement affaibli la prise en charge des élèves en difficulté. Depuis 2012, la baisse est enrayée, cependant les 200 re-créations qui ont eu lieu ne sont pas à la hauteur des besoins des écoles, des enseignant-e-s et des élèves les plus fragiles.


Les départs en formation spécialisée ne sont toujours pas suffisants et sont très disparates selon les départements alors que les besoins sont réels ! De même le nombre des psychologues de l’éducation nationale doit leur permettre d’assurer l’ensemble de leurs missions.


Il est plus que temps de redonner aux RASED les moyens nécessaires pour accompagner les enseignant-e-s, les parents, et les élèves qui rencontrent des difficultés d’apprentissage ou d’adaptation à l’école.

 

 

Pour le Collectif RASED, il est indispensable :

 

• de compléter les équipes RASED existantes pour garantir la présence des 3 spécialités (enseignant-e-s spécialisé-e-s à dominante pédagogique et à dominante rééducative/relationnelle, psychologues) ;


• de créer de nouvelles équipes de RASED afin que les professionnel-le-s puissent intervenir dans toutes les écoles ;


• d’assurer le recrutement des psychologues de l’éducation nationale et de relancer les départs en formation spécialisée des enseignants-e-s à la hauteur des besoins dans tous les départements ;


• de garantir toute leur place aux missions de prévention et d’adaptation scolaire.

 

 

Collectif national RASED - Mars 2017


Boîte aux lettres et contact Collectif national RASED
FNAME / Thérèse Auzou-Caillemet
137 rue Jacquard, 76140 Le Petit Quevilly
06 45 85 46 11 - thereseauzoucaillemet@gmail.com

 


Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Août 2018 >>
LMMJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui3650
mod_vvisit_counterHier2295
mod_vvisit_counterCette semaine7476
mod_vvisit_counterLa semaine dernière11197
mod_vvisit_counterCe mois-ci27618
mod_vvisit_counterLe mois dernier107265
mod_vvisit_counterCumul6427730

 ,