Le 29 novembre, Journée d’expression des revendications Fonction Publique


Dans un contexte pré-électoral de plus en plus prégnant, à six mois des présidentielles, de graves attaques contre la fonction publique se multiplient : remise en cause du statut général - certains préconisent sa suppression pure et simple pour y substituer le contrat -, suppressions d’emplois massives, attaques contre le temps de travail (les 39h dans la fonction publique)…La surenchère électorale est de mise.


Face à ces remises en cause, les organisations syndicales de la fonction publique : Solidaires, CGT, FSU et FA-FP, ont décidé d’organiser une journée d’expressions fonction publique pour porter la voix des fonctionnaires et contrer ces attaques par des propositions progressistes. Dans cette période si troublée, les agents de la fonction publique ne doivent pas rester silencieux !


Les agents publics ont des revendications légitimes qui doivent trouver une réponse positive :


- défense du statut général de la fonction publique qui, en assurant l’indépendance des fonctionnaires, garantit un traitement égal des usagers. A cet égard, le CPA (compte personnel d’activité), ensemble de droits attachés à la personne, constitue une brèche au statut. Il a de surcroît pour objectif d’instaurer une mobilité public-privé.
- résorption de la précarité dans la fonction publique (20 % de contractuels dans la fonction publique, soit près de un million d’agents publics).
- créations d’emplois de fonctionnaires titulaires.
- respect des 35h, arrêt de la flexibilisation. Pour les 32h dans la fonction publique.
- réelle revalorisation des rémunérations, avec intégration des primes dans le traitement.


Le point d’indice est passé de 4,63 € à 4,65€ au 1er juillet 2016 puis à 4,68€ au 1er février 2017, soit + 1,2%, après six ans de gel. Cette mesure électoraliste ne peut faire oublier 18% de perte de pouvoir d’achat depuis
2000.


- égalité de traitement des agents publics : mise en oeuvre de mesures assurant l’égalité femmes/ hommes, réduction des écarts entre catégories et harmonisation par le haut des rémunération et règles de gestion entre versants de la fonction publique.
- amélioration des conditions de travail


Les agents publics souffrent de restructurations incessantes qui ont pour seul but de suivre la réduction de la dépense publique, et ont pour résultat l’affaiblissement et la déshumanisation du service public, la désorganisation des missions, et la mobilité forcée des agents publics.


Pour une mobilité choisie, avec une formation professionnelle continue qui réponde aux besoins des agents.


Le 29 novembre, SOLIDAIRES, la CGT, La FSU et FA-FP ont décidé :

  • de tenir une conférence de presse nationale,
  • de demander une audience auprès de la ministre de la fonction publique pour porter les revendication des agents publics, et en Ile de France d’appeler à un rassemblement militant de soutien à cette demande,
  • en local, de formuler des demandes d’audience auprès des préfets.

Télécharger le communiqué


Agenda militant

<< Mai 2018 >>
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Statistiques

Depuis samedi 27 fevrier 2010

mod_vvisit_counterAujourd'hui2039
mod_vvisit_counterHier3352
mod_vvisit_counterCette semaine11623
mod_vvisit_counterLa semaine dernière17357
mod_vvisit_counterCe mois-ci61473
mod_vvisit_counterLe mois dernier104394
mod_vvisit_counterCumul6103541

 ,